Je Suis une Fleur de Macadam

Je suis une fleur de macadam
Mon père s’appelle Adam
Il m’a jeté comme un pavé
Dans la mare fétide de la société.

Je suis une fleur de macadam
Coincé entre deux quidams
Incapable de m’épanouir
Faute de soleil pour m’éblouir.

Je suis une fleur de macadam
Qui vit d’expédients et de ramdams!
Ma maison une boite de carton
Qui a déjà contenu un futon!

Je suis une fleur de macadam
Mon père s’appelle Adam
Pour quelques poils, mis à la rue
Il ne voulait plus de mon cul.

Je suis une fleur de macadam
Coincé entre deux quidams
Qui m’ont promis caresses et protection,
Pourvu que je me livre à leurs passions.

J’étais une fleur de macadam
Qui vivait d’expédients et de ramdams!
On trouvera mon corps meurtri et démembré,
Par un sac de vidange pudiquement enrobé!

J’étais une fleur de macadam,
Mon père s’appelait Adam,
Mais qui s’en souciera,
Je ne suis qu’un des rats.

Dédié aux jeunes victimes de la prostitution qui meurent chaque année dans nos villes si bien-pensantes.


© 2003 Christian Martin
 
 
Index